Un ouvrier de CRBC tué par une grue, ses camarades manifestent

365

Suite au décès de leur camarade, tué par une grue dans la nuit du mardi, les ouvriers de l’entreprise chinoise China Road and Bridge Corporation (CRBC) ont observé une cessation de travail ce mercredi. Ces ouvriers sont au quotidien soumis à des traitements dégradants sur les chantiers des entreprises chinoises.

Alors que cet ouvrier travaillait sur le chantier la nuit, une grue ne lui a laissé aucune chance de survie. Cet accident de travail qui a ôté la vie à leur camarade a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Par cette cessation de travail, les ouvriers dénoncent les mauvais traitements que leur font subir leur employeur du china Road and Bridge Corporation. Certains sont victimes de licenciements abusifs.

Selon l’un des ouvriers, « c’est avec peine qu’ils ont appris la mort de leur camarade. Je suis ici depuis trois ans et il y en a qui font cinq ans sans un contrat. Nous sommes payés par rapport au travail que nous faisons quotidiennement. Et à chaque fois, nous sommes obligés de faire des prêts auprès des Chinois pour survivre ».

Par ce mouvement d’humeur, ces ouvriers demandent à leur employeur de meilleures conditions de travail, l’amélioration du salaire par rapport au travail fourni et des dédommagements pour les licenciements abusifs.

La néo-colonisation du Togo par la Chine que les dirigeants brandissent comme le bienfaiteur du moment n’est qu’illusoire. A quoi sert-il d’installer des entreprises pour recruter une main d’œuvre à prix dérisoire, avec en toile de fond un traitement qui n’est pas loin d’un esclavage moderne ?

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here