Un opposant togolais candidat aux régionales en France

Le président du Front national au Togo est candidat aux élections départementales en France sous la bannière du Rassemblement national (FN), un parti incarné par Marine Le Pen.

Didier Amela, un ex-cadre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), veut se faire une place sur l’échiquier politique français. Bien qu’il ait dépoussiéré le Front national au Togo, un parti créé par son feu père, en prenant sa présidence, le voilà en campagne pour les régionales qui vont se dérouler dans l’hexagone dans deux semaines.

Le candidat de l’extrême droit français, dont sa colistière s’appelle Charmen Skalinski, se présente dans le département de Val-d’Oise en face de 5 autres listes. Le premier tour des élections départementales est programmé au 20 juin prochain.

Didier Améla, depuis la dernière élection présidentielle dans son pays d’origine, a disparu de la scène politique nationale. Membre du Groupe des républicains et écologistes du Togo (GRET), un regroupement formé avec Abass Kaboua, le patron du Mouvement des républicains centristes (MRC), il a milité activement pour la réélection pour un quatrième mandat du chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.