Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao

21
Un nouveau syndicat dans la filière café-cacao

Le Syndicat indépendant des acheteurs de café-cacao au Togo (SIACCTO) a été porté sur les fonts baptismaux pour, disent ses responsables, œuvrer à rendre professionnelle cette filière.

Le bureau du SIACCTO est composé de neuf (9) membres et dirigé par Yaovi Noagbawonou. Celui-ci et les autres membres de son bureau ont été briefés par le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique suite à leur élection. L’autorité politique leur a donné des conseils et par ricochet, aux acteurs du secteur de café-cacao.

« On n’exerce sa force que dans l’humilité. Tant qu’on n’a pas l’humilité, tant qu’on ne travaille pas dans l’union, on ne rassemble pas, on ne peut fédérer. Les dissensions qui ont été créées vont perdurer dans le temps », relève Noël Koutéra Bataka.

La nouvelle formation syndicale est appelée, comme le rappelle Anselme Gouthon, le Secrétaire exécutif du Comité de coordination pour les filières café et cacao, à gérer ses ressources dans la transparente afin d’éviter les frustrations, les crises relationnelles…

M. Noagbawonou « a estimé que si le sous-secteur du café et cacao connaît des rendements en baisse depuis quelques années, l’une des raisons est le vieillissement des plantations et aussi des producteurs ».

Il appelle par ailleurs tout le monde à apporter ses « contributions à la bonne gestion » de ce qu’il appelle une « structure commune ».

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.