Un navire attaqué au large du Togo ; des blessés et des kidnappés

1246


Les eaux togolaises ont enregistré, ce lundi matin, l’attaque d’un navire battant pavillon grec par des individus armés, a-t-on appris ce jour.

Le bilan provisoire fait état d’un blessé par balle et 4 membres de l’équipage kidnappés, indique la préfecture maritime.

« Le lundi 4 novembre, aux environs de 3 heures, le navire tanker Elka Aristole, battant pavillon Grec a été attaqué à 10 nautiques, soit environ 18 km du port de Lomé par des individus armés. La garde armée qui avait été embarquée à bord de ce navire a tenté de repousser les brigands. Un membre de la garde armée est blessé par balle et les brigands ont réussi à s’enfuir en prenant quatre otages parmi les membres d’équipage : deux philippins, un grec et un géorgien », précise la préfecture maritime dans un communiqué.

« Ces brigands auraient fui à bord d’une embarcation en direction de la frontière maritime ouest. Alertée, la marine togolaise a immédiatement dépêché un patrouilleur et une vedette rapide sur zone à la recherche des brigands et des personnes kidnappées. Un aéronef de l’armée de l’air togolaise effectue un survol avec l’appui d’un deuxième aéronef français qui se trouvait dans le golfe de Guinée dans le cadre d’un exercice maritime », souligne le communiqué.

« Une enquête a été ouverte par la gendarmerie maritime sous la direction du Parquet de Lomé. Le gouvernement togolais met tout mettre en œuvre pour retrouver ces brigands et a présenté sa plus grande compassion aux otages, à leurs familles et aux membres de l’équipage », poursuit le communiqué.

Il est à noter que cette attaque est la deuxième en l’espace de 48 heures dans le golfe du guinée.

Source : l-frii.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here