Un monde pluriel et multipolaire

41

Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, est intervenu jeudi en fin de journée à la tribune des Nations Unies.

Un discours prononcé au nom du président Faure Gnassingbé.

‘Le monde est pluriel et multipolaire. Tenir compte de cette évidence élargira, à coup sûr, la base de légitimité et l’efficacité de notre Organisation’, a déclaré M. Dussey dont le pays soutient le principe d’une décentralisation de l’exercice des responsabilités au niveau des Nations Unies pour mettre l’institution en phase avec la réalité du monde. 

L’ONU se réforme, certes, mais pas assez vite.

‘C’est moins un souhait qu’une nécessité. Le monde a évolué, de nouveaux problèmes et nouveaux acteurs ont émergé, la planète est aujourd’hui en souffrance, l’extrémisme violent et le terrorisme menacent le monde, de nouvelles formes de responsabilité sont apparues (…) Les Nations Unies, en tant que pôle d’exercice de la responsabilité collective, doit se mettre à jour (…) si elle veut efficacement jouer son rôle d’institution de service à la communauté humaine’, a souligné le ministre.

Il s’est longuement étendu sur les défis auxquels l’Afrique fait face. Les changements climatiques, le terrorisme, l’extrémisme, l’intolérance religieuse la pauvreté, la migration

Comme c’est l’usage lors d’un discours devant l’Assemblée générale, Robert Dussey est commenté la situation au Togo en mettant en relief la politique menée par le président Faure Gnassingbé qui souhaite parvenir au stade de pays à revenu intermédiaire, économiquement, socialement et démocratiquement stable et ouvert aux sollicitations du monde. 

Cette stratégie est contenue dans le Programme National de Développement (PND), adopté récemment.

Mais il ne saurait y avoir de développement et de prospérité sans renforcement de la démocratie.

‘Le Togo poursuit résolument son processus de réformes constitutionnelles et institutionnelles en vue de consolider les acquis démocratiques et de garantir les droits et libertés à tous.  Le gouvernement, dans cette perspective, déploie des efforts pour une issue définitive et durable aux soubresauts politiques que le pays a connus ces derniers mois, en continuant de rassembler la classe politique et la société civile autour des défis et des objectifs communs de paix, de progrès social et humain’, a déclaré M. Dussey.

L’occasion pour le ministre de remercier la Cedeao qui s’est engagé pour une sortie de crise.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here