dimanche, mai 16, 2021
Accueil Société Un faux prophète encore démasqué au Togo.

Un faux prophète encore démasqué au Togo.

«Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables» c’est ce que nous pouvons lire dans 2 Timothée 4.3-4. La parole de Dieu se confirme-t-elle ? Sur ce nouveau scandale au sein de la communauté chrétienne on ne peut plus émettre de doutes.

L’apôtre Gabriel Kokou Doufle alias David séjourne depuis mercredi 11 mars 2020 à la prison civile de Lomé. Celui qui s’est autoproclamé « père de la nation » est le responsable de camps de concentration à caractère sectaire à Assrama-Kponou, dans la préfecture de Haho et à Djagblé. Il avait également annoncé qu’il prendrait le pouvoir au Togo à partir de ce mois de mars.
Gabriel Kokou Doufle alias David pratique un lavage de cerveau à ses adeptes les faisant croire que le Togo serait la nouvelle Jérusalem dont parle la Bible. Selon lui, Jésus-Christ reviendrait très bientôt à partir du Togo, les rues du Togo seront toutes pavées d’or et que tous ceux qui sont avec lui seront des multimilliardaires comme récompense de Dieu.

Séquestration, sédition, trouble à l’ordre public, harcèlements sexuels, viols sur fidèles, diffamation sont entre autre des chefs d’accusation retenus contre lui.

Devant les autorités judiciaires togolaises, M. Doufle a été confronté à plusieurs de ses complices et victimes notamment des pasteurs de pays voisins qui ont fait des dépositions contre lui. A toutes les questions, M. Doufle a répondu que c’est Dieu qui lui a dit de faire ce qu’il fait.
Pour l’instant, les activités et les organisations religieuses de « l’apôtre » sont suspendues par décision du ministre de l’administration territoriale.

Source : lomeinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.