Un enfant décède dans une course-poursuite contre un zemidjan à Atakpamé

606

Ce matin, la ville d’Atakpamé (158 km au Nord de Lomé) est sous le choc. Pour cause, un enfant est tué dans la course-poursuite contre un conducteur de taxi-moto. La scène se déroule tout près du lycée d’Agbonou.

L’information vient d’aspamnews.com. A en croire le confrère, un policier qui poursuit un conducteur de taxi-moto communément appelé Zemidjan pour n’avoir pas porté de casque tamponne une femme qui porte au dos son bébé. Ce dernier serait « décédé sur le champ. Son grand frère que la maman accompagnait à l’école est gravement blessé ». La dame s’en est sortie avec des blessures jugées aussi graves.

Selon toujours cette source, la tension a monté d’un cran. Les uns et les autres accusent le policier d’être à l’origine du décès de leur enfant. Les Zemidjan pour montrer leur colère, auraient « brûlé la moto » de l’agent des forces de l’ordre et de sécurité. Le policier a pris la fuite peu après après avoir cogné la femme.

« La route nationale a été bloquée pendant quelques heures. C’est à coups de gaz lacrymogène que les forces de l’ordre ont réussi à dégager la foule furieuse contre cet état de fait qui a engendré la mort d’un bébé au dos et fait deux blessés graves », comptabilise d’aspamnews.com.

Les blessés sont évacués au CHR de la ville d’Atakpamé. La situation se détend peu à peu.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here