Un duel Faure-Agbéyomé en vue !

Le spectre d’«un coup KO » brandit par les tenants du pouvoir s’éloigne de plus en plus au fur et à mesure qu’on approche la fin de la campagne électorale.

Si on peut en être convaincu d’un second tour qui aura lieu probablement dans deux semaines entre les deux finalistes de ce scrutin, il est difficile de dire avec qui le candidat sortant sera face.

Si dès l’entame de la campagne on ne vendait pas trop cher la peau de l’ancien Premier ministre d’Eyadema, mais en cette fin de campagne, l’homme de Tokpli, Agbéyomé KODJO monte dans les intentions de vote.

De là à dire qu’il va ravir la deuxième place à Jean-Pierre FABRE, il n’y a qu’un pas que certains ont vite fait de franchir.

D’ailleurs, l’homme lui-même auréolé par les accueils qu’il reçoit du nord au sud et des ralliements à sa candidature a demandé  ce mardi  un débat face à face entre lui et le chef de l’Etat sortant avant la date du scrutin sur l’état de la nation. Une manière de dire que entre lui et le président sortant il n’y a plus personne.

Une proposition même si elle est loin d’être acceptée ne sera pas bien vue par ses partenaires de l’opposition. En tout cas, c’est de bonne guerre. C’est la campagne électorale et tous les coups sont permis.

Qu’il soit retenu pour le second tour ou non, Agbéyomé KODJO a marqué de ses empreintes cette campagne électorale. Sa proximité avec la population, son approche facile, sa connaissance des dossiers, ses pas de danse ont été appréciés.

A cela s’ajoute la sympathie du nonagénaire, Mgr Philippe Kossi KPODZRO, l’archevêque émérite de Lomé qui, malgré le poids de l’âge s’est engagé corps et âme dans cette campagne pour faire de l’alternance dans notre pays une réalité.

Rien que pour cet engagement, le candidat de la dynamique KPODZRO mérite d’être au second tour. Mais le plus important est qu’une force démocratique y soit.

Togoscoop

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.