Un convoi de musiciens attaqué par des militaires à Agoè

 

 

Les artistes musiciens, pour la plupart des reggaemen engagés, animent les manifestations de l’opposition, dans un car podium, à travers la ville. Ils ont été pris pour cibles tout à l’heure à Agoè à Lomé.

On se croirait dans un film, mais c’est la réalité qu’ont vécu l’artiste de la chanson reggae et ses camarades. Ils contribuent aussi à leur manière en faisant des concert improvisés dans un car podium, se promenant dans la ville pour appeler la population à se joindre à la mobilisation.

« Lorsque nous sommes arrivés au niveau du pont d’Agoè, une jeep à bord de laquelle se trouvaient 8 militaires est arrivée à niveau. Les militaires ont spontanément ouvert le feu sur nous. Ras Ly nous a dit de nous coucher dans le car. Mais de nos camarades est tombé du car. La jeep a fait demi-tour et un militaire a tiré sur lui par terre. Nous avons voulu retourner le récupérer, mais ils tiraient sur notre car. Moi-même je suis blessé… », témoigne Paulin Lawson, artiste se trouvant aussi dans le car podium.

Des billes de cartouches ramassées par les artistes dans leur car (voir images).

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.