Un chauffeur et ses passagers finissent dans les champs de patates douces

165

On peut beau avoir les permis de conduire de toutes les catégories au monde, on peut savoir conduire plus que le chauffeur de Sadam Hussein en fuite, mais si on est abonné aux pratiques interdites au volant, on risque toujours d’hypothéquer sa vie comme un mouton d’Arabie saoudite qui se fait pendre la veille de la Tabaski.

Lire aussi:Dapaong: 4 malfrats arrêtés par la police

Cet arrêt sur image est le fruit d’une grosse légèreté d’un chauffeur. La scène s’est produite ce week-end à Lomé. Le chauffeur qui était abord de ce bus se serait concentré sur un appel au volant alors qu’il y avait des passagers dans son véhicule.

Il était en pleine discussion quand, brusquement, il a perdu le contrôle du véhicule. Selon les témoins, le chauffeur et les passagers ont eu la vie sauve grâce à un champ de patates douces.

Lire aussi:Lomé: un homme retrouvé mort dans un bar, une bouteille de bière en main

Dans le cas contraire, n’eût été les petites collines de patates douces qui ont freiné le véhicule, il finirait sa course dans ce mur que continuent d’élever les maçons sur le chantier. C’est encore le lieu de rappeler à tous les conducteurs d’oublier leurs téléphones lorsqu’ils sont aux volants.

Ce comportement sur la route tue plus que le Sida et le paludisme. Les morts, par bêtises humaines sur les routes, deviennent très récurrentes! Plus jamais ça !

Anani Fifa pour iciLome

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here