Un braqueur béninois se fait établir une CNI togolaise, les béninois exigent des comptes

487

Le nommé Nagnonhou Adongnilo Abel, béninois de nationalité, impliqué dans un braquage à main armée, s’est fait établir une carte nationale d’identité togolaise pour fuir la police béninoise. Il est accusé d’avoir emporté une somme de plus d’un milliard de francs (1.274.500.000) francs CFA le 11 mai 2016. Avec sa nouvelle identité, il s’est installé au Togo sous le nom d’Issaka Abdel-Aziz.

Après un an de cavale, la police béninoise a réussi à l’arrêter le 12 mai dernier à Fidjrossè. Le désormais togolais et blanchisseur de profession est actuellement écroué au commissariat Central de Cotonou.

La question qui demeure et à laquelle, les béninois demandent des explications est, « comment est-il parvenu à se faire établir cette carte d’identité valide au Togo et avec quelles complicités dans l’appareil judiciaire togolais a-t-il réussi cette prouesse ».

Tout compte fait, le gouvernement béninois attend des explications. Il compte saisir le gouvernement togolais sur cette affaire afin que la lumière soit faite et que les complices soient traduits en justice.

Le nommé Nagnonhou Adongnilo Abel est dans la quarantaine.

Réagissez: http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here