Un ancien fonctionnaire de l’ONU proposé comme PM au Soudan

25

Abdallah Hamdok, ancien haut fonctionnaire des Nations Unies a été choisi par les chefs du mouvement de contestation pour diriger le prochain gouvernement au Soudan.

Le Conseil souverain, future autorité qui conduira la transition, doit annoncer mardi s’il le confirme à ce poste.

L’alliance de l’opposition nommera également le procureur général, et le chef du pouvoir judiciaire.

M. Hamdok, était le dernier secrétaire exécutif adjoint de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique.

Il a été fonctionnaire au ministère des Finances du Soudan dans les années 1980, avant le coup d’État militaire qui a placé Omar El Béchir au pouvoir.

Le conseil souverain qui sera formé dimanche selon le calendrier convenu, sera composé de cinq membres des deux parties et d’un civil désigné d’un commun accord. Et juste après sa mise en place le conseil militaire de transition sera dissous.

Dans le même temps, la junte militaire de transition a choisi ses membres qui feront partie du Conseil souverain.

Selon le site Web privé de Baj News, « le général de corps d’armée Abdel Fattah al Burhan sera le président de cette structure .

La déclaration constitutionnelle sera signée samedi par les représentants des Forces pour la liberté et de changement FFC et ceux de la junte lors d’une cérémonie à Khartoum en présence de dignitaires étrangers.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.