UL : ces maux qui nécessitent réflexion pour des solutions idoines

Retard des tranches, silence notoire du ministère de l’Enseignement Supérieur face aux revendications estudiantines, misère galopante et extrême pauvreté des étudiants sont autant de maux qui minent la vie universitaire. Et les mouvements et associations des droits des étudiants ne cessent d’interpeller les premiers responsables de l’Université. Quand le Meet appellent les étudiants à une assemblée générale le vendredi prochain, la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants « convie tous les étudiants fatigués des promesses qui ne se réalisent toujours pas à une décisive rencontre d’échange et de concertation ce samedi 24 février 2018 à 17H30 à l’entrée LOMEGAN (CAMPUS NORD) ». Lecture du communiqué!

COMMUNIQUÉ :

QUE FAIRE POUR QUE NOS TRANCHES SORTENT ET QUE NOS EXAMENS SOIENT REPROGRAMMÉS ?

Ahurie par le grand retard accusé par le gouvernement dans la sortie des premières tranches,

Décidée à se battre pour l’augmentation des tranches à 20.000F par mois pour les allocataires et à 30.000F par mois pour les boursiers et la suppression de leurs critères d’octroi,

Considérant l’incompréhensible silence du Ministre de l’enseignement supérieur depuis les dernières manifestations de la LTDE ayant conduit à la fermeture des entrées du campus,

Considérant la misère galopante et l’extrême pauvreté dans lesquelles végètent les étudiants pendant ces moments d’examens et la nécessité de reprogrammer les matières,

Considérant les fallacieux arguments avancés par les responsables de la DBS pour justifier le retard des tranches,

Le Bureau Exécutif National de la Ligue Togolaise des Droits des Élèves et Étudiants (LTDE) convie tous les étudiants fatigués des promesses qui ne se réalisent toujours pas à une décisive rencontre d’échange et de concertation ce samedi 24 février 2018 à 17H30 à l’entrée LOMEGAN (CAMPUS NORD)

Vu l’importance et la délicatesse des questions à l’ordre du jour, la présence de tous est vivement souhaitée.

QUAND LES TRANCHES TARDENT À SORTIR, TOUS LES ÉTUDIANTS DOIVENT SE SENTIR CONCERNÉS

Fait à Lomé le 22 février 2018

Le Président National,

Foly SATCHIVI

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.