Transition au Mali : le Togo, membre du groupe de dialogue

Transition au Mali : le Togo, membre du groupe de dialogue

(Togo Officiel) – Le gouvernement de la transition du Mali a annoncé mercredi la mise en place d’un mécanisme de concertation avec la Cedeao, l’UA et la communauté internationale, dans le cadre de la recherche de solutions consensuelles pour une transition réussie et un retour à l’ordre constitutionnel. Le Togo y est intégré.

Le pays, qui s’est toujours montré disponible depuis le début de la crise sociopolitique, fait partie de la première structure du mécanisme, le Groupe de Dialogue au niveau Ministériel.

Aux côtés du Ghana (président en exercice de la Cedeao), du Sénégal (président en exercice de l’UA), du Nigéria, de la Mauritanie, de la Sierra Léone, de l’Union Africaine et des Nations Unies, le Togo œuvrera à faciliter le dialogue entre les parties prenantes, le rapprochement des positions, et la recherche d’un compromis sur les questions en suspens.

La seconde structure, le Groupe de Travail Élargi, composé de représentants du gouvernement malien, des membres du comité local du suivi de la transition et de personnes ressources, aura pour mission d’évaluer le projet de chronogramme de transition présenté à l’Organisation communautaire ouest-africaine.

Une première réunion du Groupe de Dialogue s’est d’ailleurs déjà tenue, afin d’accélérer le processus.

Pour rappel, Bamako avait proposé une ébauche de chronogramme, rejetée par la Cedeao, qui a décidé dans la foulée d’imposer des sanctions au pays.

Lire aussi

Cedeao : les décisions du sommet d’Accra

Source : RepubliqueTogolaise.com