Transitaires mécontents

Il est maintenant possible de faire immatriculer un véhicule d’occasion en moins de 24h. Une disposition annoncée il y a quelques jours par la Direction des transports routiers et ferroviaires.

Les acquéreurs de véhicules de seconde main au port de Lomé pourront effectuer les formalités directement au moment de l’achat grâce à un système interconnecté entre les douanes et les transitaires agrées.

Cette annonce a provoqué la colère des déclarants en douane non-agréés qui s’estiment lésés. Les pouvoirs publics ont rappelé que seuls les transitaires régulièrement enregistrés auprès des douanes étaient habilités à effectuer les démarches.

Le marché de la voiture d’occasion est très important au Togo. Les véhicules venus d’Europe se néagocient directement à la sortie du bateau dans des parcs créés à cet effet.

Grâce à l’informatique, les acheteurs pourront faire immatriculer leur voiture en quelques heures.

Republic Of Togo