Tradition d’hospitalité

35

Le ministère de l’Action sociale, en collaboration avec le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), organisera du 17 au 22 septembre un recensement pour connaître le nombre de réfugiés vivant au Togo.

La première phase concernera spécifiquement les Ivoiriens vivant dans le camp d’Avepozo et la seconde s’étendra à la ville de Lomé.

Les autorités connaissent à peu près le nombre de réfugiés vivant dans le pays, mais elles souhaitent désormais avoir une photographie très précise de cette population résidant en milieu urbain.

Environ 3000 Ivoiriens sont installés dans la capitale et sa périphérie depuis 2011 ; quelques centaines ont regagné volontairement leur pays d’origine.

Selon les derniers chiffres disponibles en provenance du HCR, 12.558 réfugiés sont installés de façon permanente au Togo.

Au moins 10.000 sont des Ghanéens arrivés dans le pays il y a des décennies et totalement intégrés à la population.

Le Togo est une terre d’hospitalité. Il ne met aucune entrave à l’installation des réfugiés qui peuvent obtenir les autorisations pour travailler, envoyer leurs enfants à l’école et bénéficier du système de santé.

Les réfugiés ont plusieurs options, un retour volontaire, la réinstallation dans un pays tiers ou l’intégration dans le pays d’accueil.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here