Tout s’accélère

Après une matinée riche en suspense et déconvenues, le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani a finalement annoncé que les députés commenceraient dès vendredi à examiner le projet de réforme constitutionnelle.

Il a même accepté de clôturer prématurément la session extraordinaire sur le budget de fonctionnement du Parlement ‘quitte à faire entorse à la procédure’.

Une nouvelle session extraordinaire s’ouvrira vendredi matin.

Cependant, le projet de loi devra d’abord passer devant la Commission des lois constitutionnelles avant d’être envoyé aux députés. M. Dramani a demandé aux membres de la Commission de faire très vite.

Pour justifier cette accélération, le patron de l’Assemblée a évoqué ‘une situation de force majeure’.

La réforme porte sur la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin.

Les prochaines élections présidentielles auront lieu dans 3 ans.

Republic Of Togo