Togo : la société civile réclame des audits fonciers

Dimanche dernier, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) a publié une déclaration pour demander que soient diligentés des audits fonciers dans toutes les communes du Togo.

Par la voix de son président, le pasteur Edoh Komi (photo), l’organisation de la société civile a dénoncé la gestion peu orthodoxe des ressources foncières par les présidents de la délégation spéciale (maires) et leurs collaborateurs dans les communes. « Ils ne cessent d’abuser les administrés notamment en matière foncière. Les victimes sont souvent et toujours les propriétaires terriens. Pour couvrir et légitimer leurs forfaitures et leurs scandales, ces responsables de la délégation spéciale se servent de quelques-unes de leurs attributions pour prendre des arrêtés tendancieux qui mutent maladroitement les propriétés foncières des citoyens en réserves dites administratives. Du coup, il est triste de constater que, de connivence avec certains géomètres, des milliers de superficies de terre changent rapidement de mains et sont loties pour être vendues à de tierces personnes au vu et au su des propriétaires expropriés et dépossédés », déplore notamment le responsable.

Un constat qui appelle d’urgence, selon lui, un audit rigoureux et exhaustif de toutes les municipalités togolaises. « Après avoir rencontré et échangé avec des victimes de la mise frauduleuse et illégale en réserves administratives des terres privées dans les communes, le MMLK demande un audit foncier afin de démasquer et de démanteler les réseaux qui jouissent impunément de leur statut d’autorités administratives », a-t-il plaidé.

Conscientes du défi foncier auquel fait face le pays, les autorités togolaises ont planifié un forum national sur le foncier qui doit se tenir « prochainement », selon le ministre en charge du secteur.

Souha Touré

Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.