Togo-Yawa Kouigan dénonce la censure de l’artiste Raphaël Santrinos

La décision prise par l’Association des techniciens radiodiffusion du Togo (ATRT) de censurer l’étoile montante de la musique togolaise est comparable, selon le maire de l’Ogou 1, à une « tendance à vouloir éteindre nos étoiles qui osent briller ».

Yawa Kouigan n’est pas du tout contente de la décision des membres de l’ATRT de ne plus diffuser les chansons de Raphaël Santrinos parce qu’un proche de celui-ci à trairer les techniciens de son locaux de “maudits”.

Ces derniers fustigent ce qu’ils appellent une campagne de dénigrement à leur égard. Et demandent que l’artiste de RnB présente des excuses publiques.

Mansa Groupe, la maison de production du jeune musicien, dément l’accusation portée contre leur protégé. Celui-ci peut également compter sur le maire de l’Ogou1.

En effet, regrette la Directrice générale adjointe de la communication à la Présidence sur Twitter: “Je m’en vais suivre Santrinos et m’intéresser davantage à sa musique. Principalement parce que j’abhorre cette tendance à vouloir éteindre nos étoiles qui osent briller”. Une position officielle claire et nette.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.