Togo : Yark et ses pétards mouillés de Général

144

La fête de Tabaski sera célébrée ce mardi 21 août sur toute l’étendue du territoire national.

Togo : Yark et ses pétards mouillés de Général

A Lomé, la traditionnelle prière de cette fête se déroulera sur le terrain de l’Université de Lomé et dans les quartiers environnants à partir de 9 heures selon l’Union musulmane du Togo (UMT).

Mais la fête cette année va se dérouler dans une ambiance délicate du fait de la série de profanation des mosquées dans les environs d’Agoè-Nyivé. Au total, quatre mosquées ont été soit incendiées, soit profanées.

Malgré la sortie musclée du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, rien n’arrête les malfaiteurs dans leur élan de profanation des lieux saints. « Je ne sais pas si c’est des êtres humains qui le fonty ou c’est des animaux qui le font. Et si c’est des êtres humains, qu’ils se ressaisissent. Qu’est-ce qu’on peut avancer comme raison et se mettre à profaner des mosquées, brûler le Coran ? Les instructions sont fermes, nous allons nous mettre au travail pour découvrir et démanteler ceux-là qui le font », a promis le Général Yark Damehame. Et son collègue de la Justice, Pius Agbetomey d’ajouter : « Nous seront prêts à agir sans relâche et avec fermeté contre ces profanateurs ».

Des propos chocs qui devaient être suivis d’effets. Curieusement, derrière, c’est la 4eme mosquée dans le même quartier Sogbossito qui est partie en fumée avec un lot de corans avec. Et ceci au cours de la même semaine, foulant ainsi aux pieds les fermes engagements du Général Yark. Que comprendre de cette défiance ? Le Général est-il sérieux ou a-t-il fait juste un effet d’annonce ?

Il est reconnu pour des enquêtes sans suite ou qui débouchent sur des arrestations partialement ciblées. L’affaire des incendies est la meilleure illustration.

Dans lecas d’espèce des mosquées, Yark a-t-il les moyens pour relever le défi en mettant la main sur les vrais auteurs de la profanation ?

Autrement, on aura tout compris.

Honore Adontui

Source : Le Correcteur

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here