Togo- « Vonvonli » : Une chorégraphie pour dissiper la peur

En ces périodes de covid-19, dans ce contexte d’incertitude, c’est toute la planète bleue qui vit dans la peur. Au Togo, le chorégraphe-danseur Kossivi Sénagbé Afiadégnigban a initié le concept « Vonvonli », une nouvelle pièce de danse censée amener l’homme à dissiper sa « peur ».

D’entrée, faut-il le préciser, « Vonvonli » veut dire en langue Ewe du Togo, la « peur existe » ou encore « l’ombre » ; comme si la peur n’était que notre propre ombre qu’il faut apprivoiser. C’est le lieu où se déroule le rituel de la danse qui appelle le corps à réagir et à composer avec ces différents états de peurs.

Selon Kossivi Sénagbé Afiadégnigban, il s’agit d’une pièce pour cinq danseurs aux plateaux et deux en remplacement. Questionner la peur sous différentes formes, telle est la sève de cette nouvelle création « Vonvonli ».

« C’est une pièce qui aborde la question de la peur, la notion de l’imprévisible de l’incertitude. Comment est-ce que le corps réagit face aux conséquences de certaines peurs par exemple », a résumé le créateur.

En dehors du créateur, la pièce a enregistré les danseurs comme la Béninoise Florence Gnarigo, Rodolpho Sagbo également béninois, le Congolais Kawa Baptista et les Togolais Comlanvi Joel Adjamlan, Kodjo Joseph Adando, Kokou Thomas Attissougbe-Mississo et Linda Pavi Amouzougan.

La direction artistique de la pièce a été assurée par Jerry Doe-Orlando, la création Lumière & Eclairage par Mawuko Duevi-Tsibiaku. Dario Labile a assuré la Captation Photo& Vidéo et Comlanvi Adjamlan, la Création & Sons.

Les acteurs ont travaillé à 2 étapes, soit plus d’un mois et demi de résidence. Une première étape a été faite du 28 juin au 24 juillet 2021. La 2è étape a eu lieu du 1er août au 15 août derniers. Pour cette dernière étape du travail, un appel a été fait à la chorégraphe ivoirienne, Nadia Beugre qui a vraiment apprécié l’initiative.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.