Togo : Voici « nos » militaires à l’oeuvre. Indignez-vous, Togolais!

190

Le régime gangstérique de Faure Gnassingbé est passé à la vitesse supérieure dans la barbarie en violentant, en caillassant et en tirant à bout portant sur le véhicule du Chef de fil de l’opposition Jean-Pierre Fabre (selon le témoignage de l’intéressé) et s’en prenant à des membres de l’opposition.

L’objectif aujourd’hui du pouvoir est clair, semer le chaos dans le pays. Il est impossible d’accepter le déni de démocratie, de liberté et de l’état de droit.

Le bilan provisoire de la journée est assez lourd: de nombreuses arrestations et de nombreux blessés dont certains cas graves.

Lors de sa conférence de presse tenue cet après-midi au siège de la CDPA à Lomé, l’opposition togolaise appelle à la résistance sur toute l’étendue du territoire national contre l’arbitraire. Les scènes vécues aujourd’hui sont non seulement inqualifiables mais d’une gravité intolérable et ne saurait rester sans suite selon Nathanaël Olympio, l’un des leaders de la coalition des 14 partis de l’opposition. Pour lui il s’agit ni plus ni moins d’une « tentative d’assassinat ».

Il faudra désormais que les populations répondent à toutes les formes de violence et donnent coup pour coup. Le rapport de force doit revenir dans l’arène politique pour inverser cette tendance des tenants du pouvoir à systématiquement user de la force disproportionnée pour régler la question d’une alternance politique pacifique que veut le peuple.

Le régime a assez abusé de la passivité de cette population qui n’aspire qu’à un mieux être. Dès lors il faut s’organiser dans les quartiers, les villages et villes du pays pour répondre comme cela se doit à la violence d’État. L’opressé n’a dorénavant d’autres choix que d’utiliser les mêmes méthodes que l’opresseur pour conquérir sa liberté.

Seule la lutte libère.

Source : Anani Sossou; vidéo : iVT iVisages

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here