Togo : « Viens t’asseoir et tiens ‘Faure’ »…

faurevi vraiment peinard

« De Nicolas Grunitzky à Faure Gnassingbé, c’est du ‘viens t’asseoir et tiens fort’ » ! Ces mots sont de Salifou Tikpi Atchadam pour qualifier tous les présidents que le Togo a connus après Sylvanus Olympio, le père de l’Indépendance. Vous l’avez bien lu, de Nicolas Grunitzky au « jeune doyen », c’est-à-dire de 1963 jusqu’en 2021, sous le règne de l’homme très simple, Tikpi Atchadam pense que personne n’a été élu par le peuple.

Eh oui, ce 27 avril, le Togo a commémoré le 61ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Un défilé militaire et paramilitaire a marqué les festivités et présidé par « Faurevi » himself. A l’occasion, l’homme du 19 aout 2017 a adressé un message à la nation. Message dans lequel, il a fait une analyse de quelques critères qui définissent un peuple souverain. Selon le président du PNP, le 228 ne répond à aucun de ces critères. Encore moins « Faurevi » et « Da Vodou » et son fameux « gouverner autrement ». Ce ne serait que de la poudre aux yeux.

« Un peuple souverain choisit librement ses gouvernants. Au Togo, à l’exception de Sylvanus Olympio, Nicolas Grunitzky n’a pas été élu par le peuple togolais, il a été appelé. Cleber Dadjo n’a pas été élu par le peuple togolais, il a été appelé. Gnassingbé Eyadema n’a pas été élu par le peuple togolais. Il a assassiné le président Sylvanus Olympio. Gnassingbé Faure n’a pas été élu par le peuple togolais, il a été imposé par la force des armes dans un bain de sang indescriptible. Donc depuis 1963 à 2021, le peuple togolais souverain n’a pas élu un seul président de la république. De Nicolas Grunitzky à Faure Gnassingbé, c’est du vient t’asseoir et tiens fort. Pour un peuple, c’est extrêmement avilissant et humiliant », a affirmé l’homme « Tikpique » dans son message.

Donc clairement pour Tikpi, malgré toutes les élections que l’homme très simple organise à coup de milliards et tous les lobbyings pour se faire une petite place au soleil auprès de la communauté internationale et de ses pairs de la sous-région, « Faurevi » n’a jamais été élu par le peuple. Ce n’est pas nous qui le disons hein ! Même si ce qui est dit n’est pas faux pour ne pas dire que tout est vrai.

Source : Liberté / libertetogo.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.