Togo : vers un partenariat public-privé pour l’axe routier Davié-Atakpamé

Pour financer les 600 millions de dollars estimés pour le dédoublement de la RN 1 sur le tronçon entre Davié et Atakpamé, dans le centre du pays, l’État compte recourir à un partenariat public-privé.

Alors que le trafic sur le corridor Lomé-Ouagadougou – 950 km de route nationale (RN) – connaît une croissance moyenne de 18 % par an depuis 2017, le dédoublement de la RN 1 est devenu une priorité : cette nationale traverse le Togo depuis Lomé, dans le Sud, jusqu’à Cinkassé, dans le Nord, à la frontière avec le Burkina Faso et le Ghana, où le Plan national de développement (PND) 2018-2022 prévoit de construire par ailleurs un port sec.

Pour faire face à la hausse du trafic, l’État avait déjà dédoublé la RN 1 sur 20 km, entre Lomé et Davié. Compte tenu de l’enjeu stratégique que représente cet axe pour le pays et la sous-région, le dédoublement de tout le corridor a été planifié.

Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.