Togo – Vers 12 Mois d’hibernation politique… : Gangstérisme contre Gangstérisme

C’est un événement plutôt rare sur la scène politique nationale. Sept mois après la présidentielle du 22 février 2020, tout sommeille à la tête du pays. On aurait cru en finir hier mardi mais c’est plutôt à six autres mois supplémentaires d’hibernation auquel on aura droit, selon l’Assemblée nationale. Une si curieuse léthargie sans précédent qui repose le débat de la méthode de lutte face au pouvoir cinquantenaire de Lomé.

Léthargie et hibernation…

L’on croyait le débat clos depuis le 3 mai dernier. Mais non ! Quatre mois après sa prestation de serment, Faure Gnassingbé éprouve toutes les difficultés à former un nouveau gouvernement. Inaudible depuis le 1er avril dernier, le Chef de l’État ne fait signe de vie que de façon sporadique. Soit dans son palais où il est cloîtré, soit à l’occasion de ses curieux voyages qui l’ont amené ces derniers jours en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Congo Brazzaville et au Ghana. L’avant dernier voyage annoncé sur le Niger pour le sommet des Chefs d’État de la CEDEAO a suscité une polémique de faux au point que la présidence ait dû réagir par presse interposée. Mais sans la moindre once de réponse tangible pour débouter ceux qui ont pointé du doigt une supercherie entre les affirmations du twee-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.