Togo: Une réunion du PDP de Bassabi Kagbara dispersée dans le Dankpen

840

La tournée annoncée en grande pompe du Parti démocratique panafricain (PDP) ne se déroulera pas comme sur des roulettes. L’étape de Dankpen a connu une fausse note. Le label « Targone Sambiani » utilisé par Jean-Marie Bassabi Kagbara et sa délégation pour attirer la foule n’a tout simplement pas marché.

Togo: Une réunion du PDP de Bassabi Kagbara dispersée dans le Dankpen

Selon des témoins joints par nos soins, la délégation du PDP avec sa tête son président Bassabi Kagbara, a mis en circulation des camions pour convoyer des jeunes des différents villages de la préfecture. Et pour convaincre les populations de Guérin-Kouka, Mabole, Namon, Nampoch entre autres, le nom de Targone Sambiani, le député président du DSA, parti membre de la coalition des quatorze, était le label idéal. À l’évocation de ce nom très populaire dans le Dankpen, Kagbara et sa suite espéraient donc ratisser large. Malheureusement, ils se sont vu opposer une fin de non-recevoir catégorique de la part des populations à l’exception de quelques curieux qui ont fait le déplacement tout en prenant soin d’éviter les véhicules mis à leur disposition par le parti.

Une fois sur place, les choses ne se passeront pas comme prévu. “Nous avons insisté pour savoir si l’honorable Targone était vraiment celui qui a mandaté Kagbara pour venir nous parler”, nous a confié au téléphone un de ces jeunes, qui poursuit: “ils nous ont dit que l’honorable (Targone Sambiani, ndlr) serait là en personne. Mais quand nous avons insisté, Kagbara avait de la peine à nous répondre“. Face donc au bégaiement de leur interlocuteur, les jeunes ont alors tenté de s’en prendre physiquement à Bassabi Kagbara qui, à leurs yeux, « n’est qu’un manipulateur au service du pouvoir ».

D’autres jeunes, toujours selon notre source, seraient alors venus après pour disperser la réunion obligeant la délégation du PDP à prendre ses jambes à son cou. Comme quoi, il n’est pas du tout aisé d’être “centriste” au Togo ces temps-ci.

Source : Courrier d’Afrique

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here