Togo-«Une forte suspicion… de la grippe aviaire » à Djagblé

Moustapha Mijiyawa, ministre de la Santé

La mortalité importante d’une partie des volailles d’une ferme de poules pondeuses dans le canton de Djagblé conduit, à première vue, à soupçonner la présence du virus de la grippe aviaire.

C’est l’un des propriétaires de la ferme de 1000 poules pondeuses qui alerte les autorités à la suite de l’enregistrement d’un taux de mortalité de 50% (563 têtes de volailles) de son exploitation.

Une délégation composée des agents de la Direction de l’élevage, de la Direction régionale de la santé maritime et celle préfecture de la santé de Zio a visité la ferme sise à Klémé, lui-même situé à Djagblé dans la préfecture de Zio.

En attendant de connaître avec précision la cause de la mortalité importante de ces poules pondeuses, « il y a une forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire », avertit un communiqué officiel co-signé par les ministres de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins ; de l’Environnement et des Ressources forestières et de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rurale.

Il est décidé aussi de « l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles ; la destruction des œufs, de la provende et du matériel d’élevage (mangeoires, alvéoles et litières) ; la désinfestation des poulaillers et des magasins de stockage ; la mise sous quarantaine de l’exploitation avicole incriminées ; l’interdiction de mouvement des volailles, la fermeture des marchés à volailles et des provenderies dans le canton de Djagblé pour une durée de 30 jours, la prise en charge médicale des personnes cibles ayant eu des contacts avec la ferme ».

Des prélèvements faits sont envoyés dans un laboratoire de référence en Italie pour d’une analyse rigoureuse. Les autorités rassurent prendre toutes les précautions « pour juguler cette crise si celle-ci venait à être confirmée par les résultats des analyses ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.