« Togo une démocratie en construction », présenté à Lomé

Jean-Paul Agboh

Après Paris et Bruxelles, Jean-Paul Agboh
et Louis Magloire Keumayou ont  présenté ce
mardi dans un grand hôtel de Lomé l’ouvrage intitulé « Togo une démocratie en construction ».

Le contenu de cet ouvrage a été présenté
au public lors d’une soirée dédicace organisée à l’Hôtel 2 février en présence
d’un parterre de leaders politiques, de juristes, de journalistes et d’acteurs
de la société civile.

Il s’agit d’un ouvrage de189 pages paru en
France, aux Éditions Michel Lafon qui retrace étape, par étape, le processus de
démocratisation du Togo depuis les années de l’indépendance (1960).

Selon les auteurs, le processus
démocratique amorcé par la jeune nation togolaise au lendemain de son
indépendance en 1960, a été vite interrompu par le coup d’Etat intervenu dans
la nuit du 12 au 13 janvier 1963. Ce processus a été finalement relancé par la
Conférence nationale souveraine de 1991 et est en voie de consolidation. Les
deux journalistes estiment dans leur ouvrage que cette consolidation, se
traduit par les réformes constitutionnelles et institutionnelles opérées au
Togo en mai 2019.

« La
vie publique de notre pays est faite de périodes vertueuses, de recul et
parfois de progrès. Donc le choix de ce livre c’est de restituer à travers un
récit, toutes les séquences de la vie politique du Togo. Nous parlons de la
séquence à venir qui est l’élection présidentielle du 22 févier mais aussi, des
séquences antérieures notamment ce que nous avons intitulé le temps des
réformes, qui constitue une partie du livre, mais aussi les rendez-vous manqués
à savoir les différents accords, une vingtaine qui aurait pu permettre à notre
pays de faire l’économie de toutes les crises qu’on a connues récemment. Aussi
nous avons fait un retour vers le passé qui est la période des pères de
l’indépendance. Pour nous, un pays, ce n’est pas simplement la vie difficile ou
les reculs. Il y a des périodes plus vertueuses et nous avons voulu à travers
ce livre, faire découvrir ces périodes
», a confié Jean-Paul Agboh Ahoulété.

Il est l’auteur de « L’Évaluation de la
participation des médias dans les pratiques relatives à la consolidation de la
paix, la prévention des conflits et les droits de l’homme en Afrique de l’Ouest
(cas du Togo) ». Louis Magloire Keumayou de son côté est éditorialiste et
président du Club de l’information africaine.Avec Afreepress

Z�}d

Source : TogoActu24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.