Togo : Un nouveau parti veut empêcher l’accaparement des biens par la minorité

1089

Encore  un parti dans le landerneau politique togolais. Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) porté sur les fonts baptismaux en janvier dernier, a été officiellement lancé samedi à Lomé. La nouvelle formation politique  de Tchao Kadambaya dit avoir pour mission « assurer une vie équitable pour tous ».

Le PPI, le parti aux couleurs jaune, violet et blanc affirme être créé pour répondre à l’aspiration de tous les togolais et les sortir de la sempiternelle pauvreté. Le parti veut rompre avec la logique de la minorité qui s’accapare des biens du pays.

Le parti veut explorer sur un nouveau terrain politique, parler un langage et adopter une nouvelle stratégie.

Il a déjà une représentation dans 20 préfectures du Togo et dans certains pays notamment les État-Unis.

Selon Zato Kadambaya, représentant du parti aux USA, le PPI s’est investi pour lutter efficacement contre la pauvreté et l’insécurité et remet les Togolais au même diapason social.

 » La vraie réconciliation c’est la vie équitable pour tous », a- t-il mentionné.

M. Kadambaya et les siens promettent œuvrer également pour une nouvelle alternance au peuple togolais avec le changement de leurs conditions de vie.

S’inspirant des idées de Martin Luther King, le PPI va aussi s’évertuer pour qu’une capitale politique soit créée à l’intérieur pour bien gouverner le pays.

Pour lui, pas question d’appartenir à un gouvernement d’union national mais plus plutôt coaliser avec des partis qui adhèrent à ses idéaux.

Le PPI est le 111è parti politique au Togo. Son lancement officiel a eu lieu en l’absence de Président national Tchao Kadambaya, empêché pour des raisons professionnelles.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here