Togo-Un drame familial à Djagblé

Djagblé, dans la commune du Zio 1, un père de famille s’enferme avec ses deux enfants et brûle la maison dans la nuit. Bilan : aucun survivant. Une lettre qu’il a laissée donne des détails de son acte prémédité.

Mardi dernier, dans le canton de Djagblé, dans la nuit, un monsieur met feu à sa maison dans laquelle il se trouvait avec deux de ses enfants (l’un en classe du CM2 et l’autre au CE2) en l’absence de sa femme (qui l’a quitté bien depuis quelques semaines déjà). La demeure a complètement brûlé avant que la police, alertée visiblement trop tard, ne vienne constater les dégâts : les trois corps ont été complètement calcinés.

Les premières informations de l’enquête de ce que le père de famille a bien préparé son acte ignoble. Une lettre laissée par ce dernier avant de commettre l’irréparable le démontre. Il a tout planifié, exécuté comme il le souhait.

Un problème de divorce sur fond de pauvreté aurait poussé le monsieur à décider de se donner la mort et en même temps devenir, à titre posthume, un père infanticide. Il y a beaucoup de zones d’ombres qui entourent ce drame familial que l’enquête, ouverte, dans la foulée, permettrait d’élucider.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.