Togo-Un dimanche sombre Tchamba : affrontements inter-ethniques font des blessés graves

Ce dimanche 5 juin, ont eu lieu des affrontements inter-ethniques entre les Koussountou et les Kabyè dans une localité de la préfecture de Tchamba. Plusieurs blessés sont enregistrés.

Les hostilités se sont déroulées dans le canton de Koussountou. La cause ? « La bagarre est partie de la mise en demeure faite par le propriétaire terrien koussountou à l’exploitant agricole kabyè de ne plus cultiver le terrain concédé au parent de ce dernier il y a quelques années plutôt. S’étant rendu sur le terrain samedi afin d’appeler un tracteur pour le défricher, quelle ne fut pas la surprise du propriétaire terrien de constater que le cultivateur allogène a outrepassé l’injonction de ne plus mettre en valeur le terrain en faisant le sillon à la main. Les échanges devenant enflammées entre les deux interlocuteurs, le propriétaire terrien a sorti son téléphone pour appeler le village. Sur ces entrefaites, il sera proprement roué de coups et laissé à demi-mort. Les bruits parvenant à ses frères des champs voisins qui ont voulu intervenir mais ils seront cueillis à froid par les allogènes plus nombreux », rapporte Togoscoop.

La situation dégénère après que, poursuit le confrère, « Les villageois autochtones de Koussoutou, alertés par le coup de fil, voulant venir à la rescousse d’un dès leurs seront victimes d’un guet-apens tendu par les populations allogènes qui vivent à Hézoudè. Les violences se sont poursuivies jusqu’à tard dans la nuit où on note la destruction des maisons, le saccage des champs de maïs et d’anacarde par les allogènes ».

L’ambiance est encore morose dans la zone. Une délégation composée d’un ministre et d’un préfet s’y sont rendus pour tenter de calmer les uns et appeler à la retenue les autres.

Au décompte final, les affrontements ont fait une trentaine de blessés dont des cas graves.

Source : icilome.com