Togo-Un délai de rigueur fixé aux enseignants bénéficiaires de dérogations

Les enseignants nouvellement admis dans la fonction publique et qui n’ont pas encore fourni tous les dossiers requis pour leur nomination sont sommés de le faire le plus rapidement possible.

Une partie des enseignants recrutés lors du concours organisé en décembre 2020 n’a pas encore déposé tous les dossiers qu’il faut pour leur nomination. Le ministre de la Fonction publique sort un communiqué pour les en inciter.

« Il m’a été donné de constater que certains des candidats déclarés admis aux différents concours de recrutement dans l’administration publique n’ont pas produit, à ce jour, toutes les pièces requises, notamment le diplôme exigé afin de permettre la finalisation des procédures de leur nomination », écrit Gilbert Bawara, rappelant que les concernés sont les bénéficiaires de dérogations à l’issue du concours de recrutement de fonctionnaires enseignants pour le compte du ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, de la session du 12 décembre 2020.

Selon le ministre, « Au regard du retard inadmissible enregistré dans les processus de nomination et de prise en charge salariale, j’invite instamment les personnes concernées à compléter leur dossier, notamment en fournissant les diplômes et autres pièces requis, au plus tard le vendredi 08 juillet 2022 à 17h 00 mn ».

« Passé ce délai, l’administration publique décline toute responsabilité concernant la nomination et la prise en charge salariale des agents visés », avertit-il.

Tout porte à croire que le retard dans les nominations proviendrait du fait qu’il y a encore des fonctionnaires n’ayant pas encore rempli toutes les conditions qu’il faut.

Source : icilome.com