Togo–Un Béninois accusé d’exportation illicite de produits vivriers

Une cargaison contenant 397 sacs de 100 kg de riz paddy a été interceptée mardi dernier par l’Agence nationale de la sécurité alimentaire du Togo (ANSAT) avec la collaboration de la gendarmerie nationale.

L’interception a lieu dans la localité de Gando (préfecture de l’Oti-Sud 570 km au nord de Lomé), alors qu’un camion transportait la marchandise en direction du Bénin.

Il faut préciser que depuis le 29 juin 2021, l’exportation des produits vivriers de grande consommation est conditionnée par une autorisation du ministère chargé du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale.

Sans autorisation préalable d’exportation, le propriétaire de la marchandise (un opérateur économique béninois) est accusé d’exportation illicite de produits vivriers.

Ainsi, la cargaison saisie sera purement et simplement mise à la disposition des magasins de l’agence pour cause d’utilité publique, a indiqué l’ANASAT.

Le gouvernement à travers cette sanction, entend dissuader les opérateurs économiques qui ne respectent pas les conditions requises dans le cadre de l’exportation de ces produits.

Il faut rappeler que les produits vivriers dont l’exportation doit être soumise à une autorisation sont, entre autres, le maïs, le sorgho, le mil, le haricot, le riz, l’igname, le manioc, les farines de manioc.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.