Togo-Trois questions au coach en développement intégral Wilfried Sémédo

Gestionnaire financier et comptable de formation, Kokou Mawugnam Sémédo, plus connu sous le nom de Wilfried Sémédo, fait partie de ce qu’il y a, semble-t-il, de meilleur sur la place en matière du développement intégral. Doctorant en coaching intégral, il accepte nous parler de sa seconde passion, celle du développement personnel.

Qui est Wilfried Sémedo ?

Je suis gestionnaire financier et comptable de formation, formé dans une prestigieuse école de commerce et de gestion à Settat au Maroc. Aujourd’hui, je cumule une quinzaine d’années d’expériences acquises dans les secteurs assurantiels, bancaires, industriels, commerciaux, télécom, etc.

Marié et père de famille, titulaire d’un Master professionnel en coaching en développement intégral avec un certificat d’aptitude au métier de coach, doctorant en coaching Intégral, auteur du livre « Les Trois 21 ans pour réussir sa vie, le livre que tout le monde aurait dû recevoir à sa naissance », je suis membre de l’Ordre des Coaches en développement Intégral.

Parlez-nous un peu du développement intégral

Un coach, c’est quelqu’un qui guide, qui donne des repères. Ici tout est lié au corps, à l’être humain, à son intérieur. En effet, le développement personnel permet à quiconque le veut, d’activer le potentiel en lui déposé par Dieu, de se reconnecter à son être intérieur. Il s’agit de comprendre les niveaux de perturbations possibles et les pouvoirs du développement personnel à activer.

Le développement intégral couvre au total neuf (9) domaines, notamment : le développement personnel, la prospérité ou les finances personnelles, l’emploi ou le salariat, la stratégie, le leadership et le patronat, l’entrepreneuriat et les affaires, la relation parent-enfant, la relation conjugale et la santé.

Bref, notre mission consiste à accompagner toutes personnes décidées à réussir sa vie.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Aujourd’hui il faudrait que les gens comprennent que le coaching est un domaine spécifique, nécessaire pour la réussite dans la vie de tous les jours. Malheureusement, de nos jours on a le mauvais coaching. Quelqu’un lit un ou deux livres et s’autoproclame coach et il se met à raconter des choses. C’est toute une école. On n’improvise pas. Aujourd’hui tout est mélangé, on mélange tout. Ce qui tend à discréditer notre métier.

Les difficultés que nous rencontrons sont donc liées essentiellement à la prolifération des coaches qui n’en sont pas, des gens qui n’ont pas la qualification requise pour être coach en développement personnel ou en développement intégral.

Comme je l’ai dit plus haut, en dehors de ma Licence, j’ai obtenu un Master et aujourd’hui je prépare ma thèse de doctorat en développement intégral. J’ai donc de la matière, de l’expérience pour sensibiliser, former ceux qui sollicitent mes services pour changer de vie.

Dans notre métier, il y a différents niveaux de légitimité. Soit on les mérite soit on ne les mérite guère. Bien qu’il ait beaucoup de personnes qui revendiquent le titre de coach, peu peuvent s’en prévaloir en réalité. C’est là qu’il est important que ceux qui veulent les prestations de coach le sachent afin de faire le bon choix et obtenir des solutions efficaces à leurs problèmes.

Source : icilome.com