Togo-Tradinggate : Liberté provisoire refusée à deux accusés

Une semaine après leur transfèrement à la prison civile de Lomé, les accusés dans l’affaire de trading étaient devant le juge d’instruction ce jeudi 14 octobre 2021. Ce dernier a refusé la liberté provisoire à deux prévenus.

Le procureur de la République près le Tribunal de Lomé a ordonné, il y a une semaine, de placer sous mandat de dépôt tous ceux qui ont été arrêtés dans le cadre de l’affaire de trading. L’instruction de l’affaire est ouverte.

Les prévenus étaient devant le juge d’instruction hier jeudi. Occasion pour les avocats de deux accusés de demander la liberté provisoire pour leurs clients. Une demande aussitôt refusée.

En effet, selon Globalactu, « le parquet a estimé que ces mises en liberté ne peuvent être accordées, vu qu’on est au début de l’instruction. On estime que les enquêtes doivent se poursuivent aux fins de voir clairement qui n’est pas concerné ».

Dans cette affaire, ce sont plusieurs milliards des épargnants ou adhérents qui sont introuvables. Selon une source, ils sont chiffrés à 25 milliards de FCFA. L’enquête continue. Il y a soixante douze heures, un autre directeur d’une société de trading a été interpellé à Lomé.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.