Togo Top Awards 2017 : Yark Damehane ou « la sécurité à tout prix »

Après son passage remarqué à la tête de la Force sécurité élection présidentielle 2010 (FOSEP 2010), le lieutenant-colonel Yark Damehane occupe la tête du ministère de la Sécurité et de la Protection civile du Togo depuis 2012. Et même si certains de ses détracteurs n’ont de cesse de lui rappeler son passé pas très reluisant, l’ancien patron de la Gendarmerie nationale aura tout de même réussi à faire un travail appréciable au niveau de son ministère, surtout en ce qui concerne la protection civile. Ces dernières années, « Yarko », comme l’appellent affectueusement certains, aura même réussi à se mettre la presse nationale dans la poche.

Seulement voilà, depuis le 19 août, date du début de la crise que connaît le Togo ces derniers mois, la donne va changer. De la répression des premières manifestations du Parti National Panafricain (PNP) en passant par ses sorties médiatiques que d’aucuns qualifient de « ratées » et les répressions sévères des manifestations de Sokodé, Mango et Bafilo, la renommée du natif de Dapaong a pris un sérieux coup. Et comme si tout cela ne suffisait pas, les bilans du nombre de manifestants sortis dans les rues que dresse le ministre Yark à chaque marche de l’opposition n’ont pas contribué à polir son image. Estimant que les chiffres qu’il avance sont trop loin de la réalité, ses détracteurs n’ont pas hésité à créer le mot « Yarkomètre » qu’ils considèrent comme l’instrument de mesure dont se sert Yark Damehane pour compter les manifestants. Drôle mais évocateur de l’image que se font certains togolais du ministre de la Sécurité. Pour vous, Yark est-il la personnalité politique de l’année ?

Togo Top Awards: Qui a été la personnalité politique togolaise de l’année 2017

View Results

Togo Top Awards 2017 : Yark Damehane ou « la sécurité à tout prix » Loading …

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.