Togo, Togocom : Cina Lawson, la «besacière» hors pair persiste dans son narcissisme.

407

Dans notre dernière parution (CP N° 931 du 07 au 11 Août 2017), nous avons publié un article sous le titre « Le gâchis – Qu’est-ce qui fait courir Cina Lawson ? Vers une OPA sur le secteur des Télécommunication au Togo ».

Togo, Togocom : Cina Lawson, la «besacière» hors pair persiste dans son narcissisme.

Dans l’article précité, nous nous sommes interrogés en ces termes, citation : Devons-nous juger de la sincérité ou de la mauvaise foi de Mme Cina Lawson à l’aune de ses déclarations et de ses actes ? La question reste posée… Et, plus loin, nous avons ajouté : « …Mais rapidement, nous avons compris que Togocom est un véritable panier à crabes dans lequel cohabitent le népotisme, les conflits d’intérêts, les délits d’initiés, les trafics d’influence, grosso modo, les ingrédients de l’impasse ». Fin de citation.

Pour démontrer à nos lecteurs la preuve de ce que nous avons écrit, nous allons articuler cet article autour de deux axes essentiels, à savoir :

⦁    La mauvaise foi de Cina
⦁    Les frères Aquereburu dans ce dossier opaque puisque la mère de Cina est née Aquereburu.

Le gouvernement, à l’issue du Conseil des Ministres du 13 juillet 2017, a donc annoncé la transformation du Groupe Togo Telecom en Togocom, une abréviation provisoire, a souligné le communiqué. Un premier fait préoccupant qui suscite notre curiosité voire notre inquiétude, parce que le problème de Togo Telecom ne se pose pas en terme de changement de dénomination puisque Togo Telecom s’occupe de la télécommunication. De même, Togocom va s’occuper de la télécommunication. Il faut donc chercher à découvrir ce qu’il y a à l’arrière-plan, en d’autre terme, le sous-sol du projet, c’est-à-dire ce qu’on cache au peuple.

Comme nous l’avons déjà clarifié, nous avons cru, au demeurant, que nous allons voir le bout du tunnel avec ce projet, avant de comprendre qu’en définitive, nous sommes victimes d’une supercherie. C’est ainsi que nous avons changé notre fusil d’épaule en choisissant de creuser pour apporter plus de lumière à nos lecteurs sur tout ce que Cina a tramé dans ce dossier jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Nous y sommes.

L’exercice c’est de juger de la sincérité ou de la mauvaise foi de Mme Cina Lawson à l’aune de ses déclarations puis de ses actes que nous allons exposer en 13 points. Nous avons déjà explicité qu’elle est passée championne dans l’art de la manipulation et du mensonge au bénéfice du « clan familial ». Nous ferons ici l’économie des constantes contradictions et incohérences de ses visions sur le secteur des télécommunications.

1- Le programme de transformation a été lancé le 13 mars 2015 et à l’occasion, la ministre a rassuré le personnel des deux entités sur la base des projections financières et des recettes d’ici 2021, que l’ouverture à la concurrence sur l’Infrastructure ne se fera pas avant 2019..

Mais au fil du temps, on se rend compte d’un certain nombre de roublardises dans l’optique d’abuser le personnel et ruser le peuple togolais tout entier. Tenez :

2- En Avril 2016, s’est déroulée la restitution des travaux exploratoires de  transformation et les schémas ont été adoptés pour trois (03) directions générales : (Infrastructures, Services, Installation & Maintenance) coiffées par  un Groupe soit « Holding Groupe Togo Telecom » accompagnée de « Togo Telecom Services » « Togo Telecom Installation & Maintenance » puis « Togo Telecom Infrastructures »;

3- Quelques semaines après la présentation des travaux, deux entités : le Conseil d’Administration et le Conseil de Surveillance adoptent lesdits  résultats;

4- Présentation des résultats par Mme la Ministre en Conseil des Ministres le 08 novembre 2016 qui adopte et demande à Mme la Ministre la poursuite heureuse du programme sur la base des résultats communiqués puis adoptés en sa session. Pourquoi avoir attendu pratiquement  sept (07) mois ?

A partir de là, commencent les micmacs de Mme Cina Lawson.

5- Mai 2017, un séminaire gouvernemental adopte le Groupe Togo Telecom non sans difficultés, car elle tente de substituer le personnel du Groupe qui a produit les résultats adoptés en Conseil des Ministres le 08 novembre par le cabinet Mckinsey qui devrait présenter autre chose comme étant les travaux consensuels du Groupe Togo Telecom. D’où l’alerte.

6- Les cadres en question réagissent par un courrier cinglant à elle adressé avec copie à M. Klassou Sélom, Premier Ministre qui temporise et trouve un arrangement. Si elle semble résignée, elle déclenche et met en branle tous les scénarii en œuvre comme pour dire : « je vais vous faire voir de quoi je me chauffe ».

7- 06 juin 2017 en Conseil des Ministres, sous le fallacieux prétexte du coût de l’Internet et de la qualité de service (laquelle s’est considérablement améliorée depuis 2015), elle accorde 2 licences FAI à ses suppôts (GVA et TEOLIS S.A.) contrairement à sa déclaration du 13 mars 2015.

Et le confrère Fraternité à l’époque était revenu opportunément sur ce sujet en se demandant à quoi vont servir réellement les deux nouveaux fournisseurs.

En effet, il s’est révélé que le conseil d’Administration de GVA est contrôlé par des parents de Dame Cina notamment sa sœur et son oncle Richard Aquereburu, patron de Media + membre de GVA. Et les sources bien introduites rapportent d’ailleurs que ce prestataire avait été éliminé de l’appel à manifestation d’intérêt (Ami) ouvert à cet effet. Mais GVA sera retenu au final en contre-pied des résultats de l’AMI.

Et parlant des accointances tendancieuses entre Cina et les Aquereburu, il se trouve que le cabinet de Me Alexis Aquereburu qui n’avait point soumissionné à l’appel à manifestation d’intérêt ouvert en vue de retenir le cabinet devant gérer le volet juridique de la transformation, a été, au final, coopté par le ministère, à pied levé, en violation de toutes les règles en la matière.

8-Le processus d’attribution des licences aux FAI a été piloté par le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique que dirige Mme Cina Lawson. Une anomalie en ce sens que cela pose un réel problème d’éthique sachant que la sœur de Cina Lawson est membre du Conseil d’Administration du Groupe Vivendi Africa et surtout que tout le monde sait désormais le rôle que le Sénégalais SAKO, le conseiller de Mme Cina Lawson a joué dans la commission pour l’attribution de cette licence.

On se retrouve ici dans un cas flagrant de « conflit d’intérêts » avéré, de « délit d’initiés » et de trafic d’influence. Ailleurs, ces faits seuls suffisent pour remettre en cause l’attribution des licences pour graves irrégularités.

Il se rapporte, par ailleurs, des  interventions des cabinets aux missions sombres et obscures dont Mckinsey très chèrement payé pour une valeur ajoutée nulle par rapport aux résultats des nationaux aujourd’hui écartés.

9- Nous savons que la non indépendance de l’ART&P est un secret de polichinelle, car elle n’a pas les outils de régulation efficace des Communications électroniques en général et des FAI en particulier.

10- Nous savons désormais que les pseudos FAI autorisés à déployer la 4G sont de véritables opérateurs globaux n’ayant payé que 200.000.000 de F CFA au lieu d’être Fournisseur d’Accès à Internet comme Café Informatique. Nous savons également que Mme Cina LAWSON, en autorisant Atlantic Telecom (MOOV) à déployer sa fibre optique, en fait un nouvel opérateur filaire sans appel d’offres. Ce qui est grave dans le secteur et au regard de la loi.

11- Le 13 juillet, comme pour tout parachever et prouver sa détermination, elle fait adopter encore en Conseil des Ministres une dénomination « Togocom » à la Holding et le reste on le sait. A partir de là, elle a affiché clairement ses intentions et prétentions. Au sein du public, c’est des interrogations et au sein des travailleurs et salariés du Groupe Togo Telecom qui se demandent si c’est du même processus ayant abouti au Groupe Togo Telecom qu’il s’agit ou d’un autre projet tout simplement.

12- Le 24 juillet 2017, elle vient devant la même assistance pour ennuyer les directeurs, cadres, délégués du personnel et syndicats pour parler de la mise en œuvre de son schéma qu’elle présente non sans avoir rabâché leurs oreilles de ce que tout le monde avait suivi en 2015 et qui a connu d’énormes évolutions en termes de qualité de service et du prix de l’Internet.

13- Elle fait apparaître au cours de cette présentation des schémas de mise en œuvre avec le cabinet Mckinsey dont elle ne veut pas clarifier les rôles et missions malgré les questions de l’assemblée.

On comprend alors aisément pourquoi avoir attendu 15 mois après la présentation des résultats depuis avril 2016 pour évoquer la mise en œuvre du programme qui va encore durer six (06) mois soit jusqu’en janvier 2018.

Le personnel du Groupe se demande ce que représente pour Cina Lawson les lois de la République d’autant qu’en sa qualité de Ministre des Postes et de l’Economie numérique, elle assure la tutelle technique au titre de la loi 90-26 portant réforme du cadre institutionnel et juridique des Entreprises Publiques. Avec l’ouverture à la concurrence, c’est normalement le Ministre des Finances en charge du portefeuille d’Etat et Ministre de la tutelle statutaire ou juridique qui est le plus indiqué pour défendre les intérêts et le patrimoine de l’Etat et donc des Togolais. Pourquoi on ne le voit pas ?

« Notre transformation souffre de transparence et de crédibilité, facteurs indispensables auxquels s’ajoute l’adhésion des employés ou salariés et des dirigeants qui doivent s’engager au succès d’une opération comme celle-ci.

Nous ne nous reconnaissons pas dans ce qui s’apparente à un holdup du Groupe et partant du secteur par Mme Cina Lawson qui annonce et dit des choses devant les salariés et fait autre chose après, c’est grave ! » nous ont confié en substance des agents des deux sociétés que nous avons rencontrés.

Effectivement, le succès de toute transformation d’entreprise repose essentiellement sur les facteurs : transparence du processus, crédibilité des responsables et surtout l’adhésion des salariés.

Le personnel des deux structures a déjà commencé par élever la voix. Et les syndicalistes sont actuellement en tournée pour aller plus loin. Le pire est donc à craindre dans les jours à venir.

Analyses et commentaires

Eu égard à ce qui précède, nous pensons qu’il est de notre devoir d’analyser et de commenter la situation actuelle du secteur des Télécommunications dans notre pays.

Dorénavant, nous sommes confortés dans le sentiment que Mme Cina Lawson est à la base de toute la descente aux enfers de Togo Telecom et des insuffisances observées au niveau de Togocel. Depuis qu’elle est à la commande de ce Département, elle a abusivement bloqué tous les projets, toutes les demandes de remplacement des appareils qui doivent être faites en temps réel pour éviter les perturbations actuelles des réseaux. Son objectif était simple. Culpabiliser les Directeurs Généraux aux yeux de l’opinion pour les remplacer par des structures qu’elle aura choisi elle-même. Sur ce point, elle est tenace et ne dévie pas de sa finalité.

Malheureusement, ce n’est pas ce que Cina dit qui intéresse. C’est les actes qu’elle pose qui préoccupent. En l’espèce, elle a poussé le bouchon trop loin au point que même les ordinateurs des services de Télécommunications perdent à leur tour les réseaux. La preuve est donc faite qu’elle n’a aucun sens de l’Etat. Pour elle, ce qui compte, c’est la confiance du Président de la République dont elle use et abuse, mettant souvent ce dernier dans l’embarras.

Mme Cina Lawson est une « besacière » hors pair. Elle aime se plaindre à tous ceux qui veulent l’entendre qu’on lui met les bâtons dans les roues, qu’on ne l’aime pas et que tous ses échecs viennent des autres.

En revanche, tout le monde sait qu’elle est une narcissique impénitente caractérisée par un je-m’en-foutisme suicidaire.

A cause de sa position, elle croit tout se permettre parce qu’elle a le pouvoir et la confiance du Président.

Il se trouve que le problème ne se pose pas en terme du pouvoir ni de la confiance du Président, mais en terme du respect des lois de la République dont justement le Chef de l’Etat est le garant et dont il ne saurait permettre la violation, quitte à violer la Constitution. Si donc, Cina se croit au-dessus des lois de la République qu’elle piétine allègrement, nous serons fondés de dire qu’elle est une hors-la-loi.

Dans ce cas, la République est en péril.

Nous sommes aujourd’hui devant un scénario qui risque de conduire à l’effondrement total et certain du secteur des Télécommunications déjà en sursis.

Certes, après 7 ans d’échecs accumulés, la Ministre devrait être remerciée. Nous savons que le Président croit profondément en la perfectibilité des hommes. Cependant, il connait aussi ses propres limites et agira, en cas de besoin, dans l’intérêt général. Nous n’en doutons guère.

Il va sans dire que le Conseil de Surveillance reste le premier garde-fou qui doit anticiper et mettre un terme aux désordres qui s’annoncent.

Ensuite, les syndicats doivent faire preuve de vigilance et s’organiser pour agir de façon responsable, efficace et concertée pour décourager les ardeurs velléitaires de cette Ministre pas comme les autres c’est-à-dire entièrement à part. Il faut éviter que le Togo soit pris en otage par les Lawson et les Aquereburu. Il faut le dire parce que c’est la VERITE.

Il est notoire que dame Cina LAWSON a réussi l’exploit de faire l’unanimité contre sa personne. Dire qu’elle défraie la chronique est un euphémisme.

Nous avons la profonde conviction qu’elle est en train de se planter comme toujours depuis qu’elle a pris les rênes de ce Département sensible.

Il est temps qu’elle prenne conscience de la puissance des salariés qui, grâce à leur force de travail, peuvent, à tout moment, paralyser tout ce qu’elle fait sans leur adhésion.

Elle a plutôt intérêt à faire en sorte que les travailleurs s’approprient son plan de transformation. Or, en l’espèce, tout porte à croire que les syndicats sont réticents. Cette réticence est liée à une évidence très simple. Le menteur n’est jamais cru même lorsqu’il dit la vérité.

Si nous avons un conseil à donner, nous dirons : Il faut une certaine humilité pour dire « je suis désolé » mais si vous pouvez le dire en toute sincérité,  ces quelques mots feront des miracles !

Rodrigue

Source : Le Combat du Peuple

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here