Togo- Togbui Dagban : « Que Fabre oublie cette histoire qu’on doit venir lui présenter des excuses ! »

Lors de sa dernière sortie publique, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a réclamé des excuses de la part des responsables de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK).

« Mme Adjamagbo a inventé une histoire déclarant publiquement que Fabre a négocié le poste de Maire avec UNIR. Je ne suis pas fou pour négocier un poste de Maire avec le parti UNIR, je ne le ferai jamais (…) Et pour ce mensonge, Adjamagbo doit présenter des excuses. Ils (les responsables de la DMK) doivent demander pardon, après on va l’examiner et décider de ce qu’on va faire », avait déclaré l’ancien chef de file de l’opposition.

Seulement Togbui Dagban Ayivon IV n’apprécie pas cette suffisance dont fait preuve Jean-Pierre Fabre. Intervenant mardi sur les ondes de Victoire FM, ce cadre du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a recadré le Maire du Golfe 4. Il conseille son « ami Fabre » d’oublier cette histoire qui consiste à venir lui présenter des excuses.

« Il faut que Fabre oublie cette histoire qu’on doit venir lui présenter des excuses pour qu’on avance, pour qu’on ait des rencontres entre nous (NDLR : acteurs politiques de l’opposition pour relancer la lutte). Fabre c’est mon ami, seulement que nous ne sommes pas dans le même parti politique. Je sais qu’il aime la vérité c’est pourquoi je lui demande de laisser cette histoire », a indiqué le chef Dagban.

A en croire cette tête couronnée, l’ANC n’est pas la première victime des attaques et de dénigrement. En effet en 2007, Jean-Pierre Fabre et ses anciens collaborateurs de l’Union des Forces du Changement (UFC) ont fait la même chose, en distillant dans l’opinion et à travers certains journaux que le CAR a conclu un accord avec le RPT. Ce qui n’était en réalité le cas. Mais personne ne leur a jamais demandé d’excuse.

« Ils oublient qu’eux aussi ils ont menti dans notre compte en 2007 en disant que nous avons fait alliance avec le RPT. Conséquence, les électeurs nous ont sanctionnés aux législatives de 2007. Nous n’avons obtenu aucune voix à Lomé. Mais avons-nous demandé qu’il faille qu’ils nous présentent des excuses ? Non ! Nous avons pardonné », a rappelé Togbui Dagban.

Le chef du quartier de Bè-Adakpamé invite par ailleurs Jean-Pierre Fabre au pardon. « Tout ce qu’ils nous ont fait, nous avons pardonné, qu’il prenne exemple sur nous pour pardonner à Kpodzro, à Adjamagbo, à Agbéyomé », a-t-il conclu.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.