Togo – Tentative de caporalisation des organisations culturelles : Les artistes infligent un cuisant revers au ministre Egbetognon

Décidemment, Egbetognon Kossivi a maille à partir avec les acteurs culturels togolais. En panne d’inspiration et faute de projet viable pour le développement du secteur, le ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs vient d’essuyer de la part des artistes et musiciens, deux revers en moins d’un mois.

Le 16 juillet, six (06) organisations représentatives des artistes, interprètes, auteurs compositeurs et musiciens ont annoncé à l’issue d’un congrès constitutif, la naissance de la Fédération nationale des artistes et musiciens du Togo (FENASAM-Togo). Parmi elles, figuraient l’Union nationale des artistes et musiciens (UNAM) présidée par Lonlon Loko et le Syndicat des artistes, interprètes et auteurs compositeurs (SARIAC-Togo) créé par feu Adéwoussi Basile et désormais dirigé par Laurence Montcho. Les responsables des deux organisations se sont toujours rivalisés pour prendre le leadership, ce qui ne favorisait pas la défense des intérêts des acteurs culturels. C’est donc en soi une grande avancée de voir aujourd’hui les deux plus anciennes organisations, l’UNAM et le SARIAC fédérer avec quatre autres dont –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.