Togo- Suite au décès de sept casques bleus togolais au Mali, Séna Alipui appelle à l’union

C’est avec une grande émotion que le troisième vice-président de l’Assemblée nationale dit avoir appris la mort de sept (7) soldats togolais tombés à Bandiagara après que leur engin a heurté un explosif.

Des soldats togolais, sous les couleurs de l’Organisation des nations unies (ONU), au Pays de Modibo Kéita, sont décédés alors qu’ils traversaient Bandiagara, une localité située au centre du Mali. Leur voiture a heurté un explosif improvisé. Si sept (7) sont morts, trois (3) sont blessés.

« Nous avons appris avec grande tristesse le décès de sept soldats togolais tombés avec honneur au Mali », regrette Séna Alipui, député de l’Union des forces de changement (UFC) et troisième vice-président de l’Assemblée nationale.

Celui qui se trouve être également le conseiller spécial de Gilchrist Olympio, président national de l’UFC, chef de file de l’opposition, salue « leurs mémoires » tout en président ses sincères « condoléances aux familles éplorées, au chef suprême des armées, au chef d’Etat-major et aux Forces Armées Togolaises (FAT) ».

« Ces décès nous indique que nous devons serrer nos reins pour lutter contre cet ennemi commun qu’est le terrorisme », enchaîne-t-il, ajoutant que dans le contexte de la lutte contre l’extrémisme violent, seule l’union doit faire la force face aux obscurantistes.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.