Togo-Succession de Claude Le Roy : L’avis de Coubadja Kader sur le futur coach des Éperviers

Alors qu’un appel à candidature est lancé pour la succession de Claude Marie François Le Roy à la tête des Éperviers, l’ancien attaquant du Togo, Mohamed Abdel Kader Coubadja Touré, s’est prononcé sur le profil de technicien pour la sélection nationale.

Après le départ du technicien français à la tête des Éperviers, un appel à candidature conjointement lancé par la Fédération togolaise de football (FTF) et le ministère des Sports et des Loisirs a été ouvert pour lui trouver un successeur.

Un coach expérimenté, connaisseur du football togolais…

Dans une interview exclusive à africatopsports.com, Coubadja Kader pense d’abord qu’il « faut un coach qui a beaucoup d’expériences, un formateur afin d’apporter sa touche également en ce qui concerne les catégories inférieures. Un coach qui connait le football togolais et africain, un coach qui reste droit dans ses bottes et surtout un coach qui a une éthique ».

Un technicien togolais

Répondant en effet à la question à lui posée, « Pensez-vous qu’il est temps de privilégier un Togolais à la tête des Eperviers ? », l’ancien Éperviers dit d’abord être « étonné que la FTF n’ait pas donné une chance à Abalo Dosseh (Adjoint de Claude Le Roy-ndlr) pour terminer sur cet élan afin de voir ce que cela va donner. Vu qu’il est sur place cela fait des années », a souligné Coubadja Kader, mettant surtout en exergue les performances de Jean-Paul Abalo Yaovi Dosseh avec les Éperviers A’.

Pour Coubadja Kader, en effet, il est donc temps qu’un entraîneur local qualifié, « surtout un coach du football moderne », a-t-il souligné, prenne les rênes de l’équipe nationale.

A l’en croire, les coachs locaux ayant faire des preuves dans leurs pays ne manquent pas : « Il y a beaucoup de pays africains qui ont à leur tête des sélectionneurs locaux, c’est une tendance. Je donnerai l’exemple du Sénégal avec mon ami Aliou Cissé avec qui j’échange régulièrement. Un coach local oui, mais compétent avec une bonne éthique », a relevé l’ancien internationale togolais.

« Il faudra être objectif… »

« Dans le choix, il faudra être objectif et logique pour gagner du temps sur notre retard. Tout le monde prétend être l’homme de la situation, nombreux sont ceux qui sont devenus agents des coaches et la légitimité est lésée. On ne devient pas un coach national en brûlant les étapes ou en passant par une visibilité médiatique. Prenons l’exemple de Zidane. Pour devenir coach, il a longtemps été adjoint », conseil l’ancien attaquant aux responsables du football togolais.

Formé à l’Étoile Filante de Lomé, Mohamed Abdel Kader Coubadja Touré a arboré la tunique jaune des Éperviers de 1995 à 2010. Premier et unique buteur de la sélection du Togo à la Coupe du monde 2006 (la seule participation du Togo à une phase finale de Coupe du monde), Coubadja Kader a compté 56 buts en 87 sélections. Il est depuis quelques années entraîneurs des jeunes du FC Sochaux-Montbéliard (France).

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.