Togo-Sept enfants morts dans une explosion au nord

FAT (Forces Armées Togolaises)

Au moins sept enfants ont été tués et deux autres grièvement blessés dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 juillet dans la région des Savanes, près de la frontière du Togo, du Bénin et du Burkina Faso, à la suite d’une explosion soupçonnée d’être un piège des terroristes.

Le drame s’est produit à Natigou au nord-est de la préfecture de Tône dans la région des savanes. Des enfants de 10 à 15 ans revenaient d’une fête, tard dans la nuit à vélo lorsqu’ils ont été victimes de cette explosion.

Alors que certaines sources affirment que les enfants ont été touchés par des tirs d’engins volants, d’autres témoins locaux attestent avoir entendu deux explosions durant la nuit, ce qui pourrait s’apparenter à des mines antipersonnel.

Pendant ce temps, le chef d’état-major général des Armées annonce qu’une « enquête est ouverte pour élucider les circonstances de cette explosion et identifier les auteurs ».

Il demande par ailleurs aux populations de la zone d’éviter les déplacements nocturnes non essentiels afin de respecter l’état d’urgence sécuritaire instauré depuis les dernières attaques armées dans la région des savanes.

Il faut rappeler que cette région a déjà été victime de plus d’une attaque terroriste. L’une d’entre elles avaient coûté la vie à huit soldats togolais.

Source : icilome.com