Togo- Séna Alipui : « Il faut ouvrir les frontières »

Lors de la deuxième réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) tenue mardi à Lomé, le député Séna Alipui a exposé les préoccupations de son parti Union des Forces du Changement (UFC). La formation politique de Gilchrist Olympio s’inquiète de la cherté de vie au Togo.

Au-delà des questions politiques dont la problématique centrale est l’organisation des élections régionales, l’UFC semble être préoccupée par la vie chère des Togolais.

Le député Séna Alipui propose au gouvernement de procéder à l‘ouverture des frontières pour faciliter la circulation des biens et, par conséquent, favoriser une baisse des prix des produits de premières nécessités dans le pays.

« Chaque parti a ses priorités, et nous notre priorité du moment, c’est la vie chère. Vous avez vu que les cas de Covid ont baissé, donc il faut alléger les restrictions qu’il y a, peut-être ouvrir les frontières ; nous, c’est plus ça notre cheval de bataille », a indiqué Séna Alipui, et d’ajouter qu’« il est très important qu’on trouve une solution au problème de la vie chère » pour, dit-il, « soulager les populations ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.