Togo – Rentrée scolaire : Une institutrice du cours primaire se donne la mort

Une institutrice a été retrouvée morte dans une salle de classe d’une école privée ce lundi 02 novembre 2020, à Segbé (Banlieue nord-ouest de Lomé). D’après certains témoins, elle se serait suicidée pour des raisons non encore connues.

« Encore un autre cas de suicide », diront des observateurs. La capitale togolaise en recense presque chaque mois. Mis à part la pendaison, celle-ci a employé une méthode différente des cas précédents.

Selon les recoupements, l’institutrice se serait éventrée dans l’une des salles de classe de l’établissement où elle donnait son cours. Elle sera retrouvée sans vie, mais aurait tout de même laissé quelques mots.

Il ressort que la dame habitait non loin de son établissement avec un enfant à sa charge. Même s’il s’agit d’un suicide, l’acte en soit selon des observateurs, est lugubre. Quoiqu’il en soit, le suicide au Togo est devenu un fléau qui gagne peu à peu les grandes contrées du pays.

Les autorités du pays semblent peut être muets face au phénomène, mais « les cas enregistrés suffisent largemen-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.