Togo : Regards tournés vers l’Assemblée nationale pour les reformes et pour la CENI

79

Dama Dramani, le président de l’Assemblée nationale

Mercredi 26 Septembre 2018 – Après les dernières décisions issues de la deuxième réunion du comité de suivi portant sur l’application des décisions de la feuille de la CEDEAO, les togolais ont le regard tourné vers l’Assemblée nationale qui doit acter et les réformes constitutionnelles et la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

En rapport avec ces attentes, le président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani, a ouvert hier mardi à Lomé la troisième session extraordinaire de l’année 2018.

Cette troisième session extraordinaire, convoquée à l’initiative du président de l’Assemblée nationale, est dédiée à l’examen de l’avant-propos de budget de l’hémicycle et à la délibération sur une question d’intérêt politique nationale notamment la composition de la CENI.

L’objectif selon le président de l’Assemblée nationale est d’aboutir, dans l’intérêt du pays, à l’adoption par voie parlementaire des projets de réformes institutionnelles et politiques contenus dans la feuille de route de sortie de crise proposée par la CEDEAO. Il a par conséquent demandé à ses collègues de faire montre de disponibilité afin de permettre une bonne poursuite du calendrier électoral en cours au Togo.

Pour ce qui concerne la recomposition de la CENI, l’article 12 du code électoral prévoit que l’Assemblée nationale puisse élire 6 des 17 membres de la Commission. Pour les autres sièges pendant que la majorité et la minorité parlementaires désignent chacun 5 membres, le gouvernement désigne pour sa part un représentant.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here