Togo – Quand un Libanais dicte ses lois aux revendeuses de chaussures du grand marché de Lomé

Dans un pays où les droits les plus élémentaires des citoyens sont bafoués par leurs propres dirigeants, l’injustice règne en maître incontesté. Au Togo, les étrangers, surtout les Indiens et les Libanais, se croient en territoire conquis. Les autorités du pays leur confèrent un pouvoir absolu de telle sorte qu’ils pensent qu’ils sont plus togolais que les Togolais eux-mêmes. Au grand marché de Lomé, une scène scabreuse se joue sous le regard silencieux et complice des autorités du pays. Actuellement, c’est le désarroi pour plusieurs femmes togolaises revendeuses de chaussures dans ce grand marché. Celles-ci ont vu leurs marchandises saisies par les forces de l’ordre du Togo au profit d’un Libanais. Cet expatrié joue sur ses moyens et ses relations pour empêcher les bonnes dames de poursuivre l’activité qu’elles mènent bien des années avant l’arrivée de ce Libanais au Togo. Dans un communiqué rendu public, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) a exprimé son indignation face à cette injustice. Il invite par ailleurs les autorités togolaises à protéger les droits des autochtones et à restaurer les femmes en question dans leurs droits. Lisez plutôt !

Le Mouvement Martin Luther King appelle à une protection des droits des autochtones et demande une réparation des préjudices.

QUE BARABBAS NE SOIT PAS LIBÉRÉ AU DÉTRIMENT DE JÉSUS CHRIST !

La situation défraye la chronique et les revendeuses ne cessent de manifester leur mécontentement suite à la saisie de leurs marchandises par un Libanais qui réclame les chaussures qu’elles vendent depuis longtemps. Pour ce faire, ces revendeuses sont aujourd’hui assignées au tribunal de première instance de Lomé et l’issue n’est pas encore connue. Toutefois, le MMLK vient d’écouter amplement les personnes indiquées et les revendeuses d’origine togolaise dont les recettes de leurs activités profitent à 100% à l’économie nationale contrairement aux Libanais dont les recettes sont souvent rapatriées vers leur pays d’o-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.