Togo: quand Tchikpi Atchadam inspire Jean-Pierre Fabre

22

La manifestation des militants du parti de Tchikpi Atchadam (PNP), hier samedi, pourrait ouvrir la voie à plusieurs autres mobilisations d’une autre envergure plus dans les prochains jours. Au lendemain de ces manifestations qui ont fait deux morts (bilan officiel), plusieurs leaders de l’opposition ont, en effet, condamné la répression policière qui a eu lieu lors de ces manifestations et appelés à une mobilisation populaire dans les jours à venir.

Fabre et Apévon se joignent à la marche

Dans un communiqué publié hier samedi, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a condamné « l’utilisation disproportionnée de la force et plus grave encore, des balles réelles, pour réprimer des manifestations pacifiques des populations aux mains nues ».

« Lire aussi : Marche du 19 août: le ministre Yark révèle les (réelles) intentions du PNP 

Le parti de Jean Pierre Fabre a donc exhorté les populations togolaise à se « tenir prêtes  pour répondre massivement à l’appel  prochain des forces démocratiques » afin « d’en finir avec le régime » en place au Togo.

Le leader des Forces Démocratiques pour la  République (FDR), pour sa part, n’a pas exclu un probable ralliement de ses militants au mouvement. Invité ce dimanche sur la radio Pyramide Fm, Me Dodji Apevon a, en effet, indiqué que l’opposition toute entière devrait profiter de cette démonstration du PNP pour appeler les « Togolais de toutes les préfectures à une mobilisation générale afin de contraindre le pouvoir à à opérer les réformes politiques ».

« Le réveil des Togolais pour les réformes a atteint un niveau où la mobilisation deviendra générale » a-t-il précisé.

TogoWeb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here