Togo : quand on transporte « nos togolaiseries » jusqu’en France

Publicités

Les associations et mouvements fantoches de soutien au jeune doyen continuent de pousser comme des champignons. Nos frères de la diaspora ne sont pas en reste. Apparemment c’est chaud là-bas, alors chacun cherche un moyen pour continuer à lécher les doigts.

Lire aussi : Ballon d’Or : le classement incroyable d’Adebayor

C’est dans cette optique que la section France du Mouvement Faure Est Grand (MFEG) en Europe vient d’être lancé à Rouen en France. On transporte nos « togolaiseries » au-delà des frontières. Si le ridicule pouvait tuer ! Les promoteurs de cette association bidon entendent accompagner le développement durable au royaume des Gnassingbé, consolider la diaspora et promouvoir la vision du Prince dans le monde. Réorganiser la jeunesse consciente de la diaspora togolaise autour des valeurs de l’unité et la solidarité des filles et fils du Togo, tel est l’objectif poursuivi par la section Europe en France du MFEG.

Publicités

Lire aussi : Togo : Aziz Goma inquiète la prison de Lomé

Selon le coordonnateur France du fameux MFEG, le mouvement travaillera pour le développement durable du 228. « Notre coordination est une plateforme qui va permettre au membre de la diaspora, de se rapprocher des autorités, leurs expliquer les réalités du terrain et leurs faire des suggestions constructives pour atteindre un développement durable », a-t-il déclaré.« A toutes ces personnes qui ont compris qu’il arrive des moments où nous devons mettre nos différences de côté et agir ensemble pour alléger la souffrance de nos frères et sœurs de la diaspora, leurs apporter du soutien, les conscientiser et les rapprocher des autorités, nous les invitons à se rapprocher de nous ».

Publicités

Lire aussi : À Akato, un gros brasier créé par un litige foncier ; ça chauffe !

Le plus ridicule, c’est qu’en marge du lancement de leur mouvement, les initiateurs ont visité une épicerie en France qui compte soutenir les actions du MFEG. On ne sera pas surpris qu’ils appellent leur champion à se représenter indéfiniment au Togo. Plus le pays sera en crise et plus ils pourront prolonger leur séjour en France. L’équation est aussi simple que ça.

Avec Liberté

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net