Togo-Promesses d’emploi : 5 escrocs dans les mailles de la Police

Une enquête de la Police nationale a permis d’interpeller cinq individus spécialisés dans l’arnaque des jeunes en leur faisant de fausses promesses d’emploi.

« Des fausses promesses d’emplois à l’étranger ».La Police nationale du Togo a déjà attiré l’attention des citoyens, il y a quelques semaines, sur cette nouvelle forme d’arnaque sur les réseaux sociaux. Cependant, « le mal persiste », déplore l’institution dans une note d’information, annonçant l’arrestation de « cinq (05) individus spécialisés dans ce type d’escroquerie ».

Selon la police, tout est parti d’une plainte d’un « jeune ressortissant béninois », arrivé le mercredi 7 avril 2021, à la Brigade de recherche et d’investigation de la Direction Générale de la Police Nationale. « Ce dernier déclare qu’il est arrivé à Lomé suite à une proposition d’emploi qu’on lui a faite, sous condition qu’il paye une somme de 420 000 F CFA, avant d’avoir les détails de cet emploi. Craignant une arnaque, il s’est rapproché de la Police pour des vérifications », a indiqué l’institution sur la page Facebook Police Nationale Togo, soulignant qu’une « enquête a été immédiatement ouverte ».

Le lendemain, les investigations ont conduit les enquêteurs de la police dans les locaux de la structure dénommée « INFINITY MILLENIAL » qui fait dans l’arnaque de jeunes diplômés en leur promettant de l’emploi. Ces responsables, cinq au total, selon la police nationale, ont été arrêtés alors qu’ils « étaient en pleine séance de formation de plusieurs jeunes béninois, nigériens, ghanéens et togolais, sur leur stratégie de recrutement de nouveaux adhérents », a précisé la police.

L’institution invite une nouvelle fois encore les populations à signaler tout cas suspect d’offres d’emploi qu’elles recevraient, en s’approchant de ses services, notamment du BCN Interpol.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.