Togo-Prof Apédo-Amah s’inquiète du cas Djimon Oré ?

Dans une nouvelle publication sur sa page Facebook, Prof. Apédo-Amah Togoata s’inquiète de la situation de Djimon Oré, l’opposant arrêté le 29 avril devant sa femme et ses enfants, accusé et condamné à 2 ans de prison ferme par la justice togolaise.

« Que devient le prisonnier politique Djimon Oré ? », s’interroge l’universitaire. Il demande la libération sans conditions de l’opposant.

« Arrêté le 29 avril 2021 et condamné à deux ans de prison fermes, le président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) doit être libéré pour mener ses activités politiques afin de débarrasser le peuple togolais de la dictature militaro-fasciste », a posté Prof. Apédo-Amah.

Et d’ajouter : « Djimon Oré doit recouvrer la liberté. Les combattants de la liberté ne doivent pas l’enfermer doublement dans l’oubli. N’abandonnons pas les combattants tombés au cours de la lutte ! ».

L’ancien responsable de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) donne par ailleurs des leçons de démocratie au régime de Faure Gnassingbé. « Une vraie démocratie ne collectionne pas des prisonniers politiques », a-t-il noté. Il demande donc au pouvoir de Lomé de procéder à la libération sans conditions de tous ces prisonniers politiques.

Pour rappel, l’ancien député Djimon Oré est accusé d’atteinte à l’honneur, de tentatives de troubles aggravés à l’ordre public et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique. Il est condamné à 2 ans de prison ferme.

Source : icilome.com